29.2° l’après-midi en Auvergne

Séjour en Haute Loire chez Christian Hurtado au Bois de Chelle près de la Chaise Dieu. 10 jours en septembre dernier, à 960 m d’altitude et 29.2° la journée, et le plaisir de retrouver les anciens du DU de mycologie de Lyon.

Malgré cette chaleur et la sécheresse qui en découle, l’Auvergne tient ses promesses entre pessières, hêtraies relictuelles et zones humides (tourbière).

Quelques images, en guise de florilège. (cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Amanita excelsa var. spissa

Agaricus essetei

Albatrellus cristatus et Albatrellus pes caprae

Amanita battareae

Amanita porphyria et sub membranaceae

Bankera fulliginosa, violascens (odeur de « cube Maggi ») et boletopsis grisea

Boletus calopus, eryphropus var. dischloroïdes et pinophilus

Bonderzewia mesenterica

Clitocybe odora

Cortinarius calochrous, camphoratus (odeur de bouc) et paleaceus

Femsjonia pezizaeformis et Fomitopsis pinicola (pleure quand il est jeune)

Gerronema chrysophyllum, Gomphidius glutinosus (mufle de vache) et Gomphus clavatus

Grifola frondosa, hemimycena cucullata et hypholoma capnoïdes (lames grises et saveur douce)

Lactarius flexuosus var. rozeozonatus, Lactarius plombeus (ou turpis ou necator : réaction verte au KOH), salmonicolor (sapins) et Lactarius torminosus (Aulnes)

Laricifomis officinalis

Lepiota ignivolvata, Lepiota clypeolaria

Limacella guttata

Lycoperdon nigriscens (foetidum), Lyophyllum connatum, Mycena renatii, Neolentinus lepideus

Nyctalis parasitica (voir le précédent article d’Aurélie Miguel)

Pleurotus dryinus (sur épicéa !), Porphyrellus pophyrosporus, Psilocybe squamosa et Picnoporellus fulgens

Russula claroflava (bouleaux en zone humide), Russula mustelina, Russula ochroleuca

Sparasis laminosa (épiceas)

Spathularia flavida, Tricholoma saponaceum, Tricholoma buffonium.

A suivre, un focus sur les rencontres inter associatives en forêt d’Iraty les 26 et 27 septembre 2020.

Jacques et Sylvie Boyer.


3 réflexions sur “29.2° l’après-midi en Auvergne

  1. Bonjour Jacques

    Tu voudras bien corriger l’erreur de photo :
    non il ne s’agit pas de Tricholome arvernense mais de Tricholoma saponaceum tout simplement.
    D’autre part il faut corriger Leucocybe connatum en remplacement de Lyophyllum c.

    Bien amicalement,

    Jacques G.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s