Quelques pierreries pour la Saint Valentin !

Amanita gemmata (à pierreries), syn. Amanita junquillea.  Quélet. 1876.

Ordre Agaricales, famille Amanitaceae, section amanita. (Marge striée et volve friable)

Pessac (Gironde), sous conifère et sol acide sablonneux, une des premières à apparaitre au printemps.

Description :

  • Chapeau d’un beau jaune ochracé, à marge mince, cannelée par des stries courtes (donc spores non amyloïdes) parsemé de plaques floconneuses blanches, concentrées surtout au disque.
  • Lames presque libres, blanches, plus ou moins teintées d’ochracé sur le tard. Lamellules tronquées
  • Pied strié au sommet, anneau fugace, fragile, apprimé, lisse, (ce qui signe la toxicité de cette Amanite), bulbe globuleux avec une volve circoncise étroite et friable.
  • Odeur faible de rave, contrairement à l’odeur puissante raphanoïde de sa cousine A. citrina.

Toxique (syndrome panthérinien).

Très commune de notre côte Atlantique sous résineux.

JB.


Une réflexion sur “Quelques pierreries pour la Saint Valentin !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s