Foulées en Auvergne puis en Ardèche.

Une semaine en Haute Loire (Auvergne), comme annoncé dans le programme d’automne du CEMA, chez notre ami Christian Hurtado, avec comme participants Jean Montigny, Sylvie et Jacques Boyer.

Quelques images :

Amanita battarrae, Cortinarius praestans, Coetinaruis sanguineus et semi-sanguineus, Entoloma nitidum, Gomphidius glutinosus, Gyromitre infula, Marasmius epiphyllus ,Meripilis giganteus, Pholiota limonella, Ptichogaster albus et Postia caesia, Ramaria pallida, Russula olivacea, Suillus grevillei, Suillus viscidus, Tricholoma colossus, Tricholomopsis decora et enfin Tubaria confragosa.

Par la suite, le CEMA (Aurélie Sanchez, Sylvie et Jacques Boyer) a participé au Forum Mycelium en Ardèche, à Saint Bonnet le Froid, initié par Jérôme Legros, dans le cadre de l’IMM (Institut Mondial de Mycologie). Au programme, conférences sur la culture des champignons, vente de produits de culture, exposition des récoltes et détermination, prospection guidées sur le terrain avec Julien Montes, Pierre-Yves Julien (les mycopotes du DU 2019 que j’ai eu grand plaisir à retrouver), Aurélie, Sylvie et moi-même.

Hygrocybe chlorophana, Langermania gigantea, Ustilago maidis.

JB CEMA 2022.


2 réflexions sur “Foulées en Auvergne puis en Ardèche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s